Proposer des alternatives à la voiture qui soient crédibles et accessibles à tous : c’est une des priorités de la Métropole !

 

Pour lutter contre le dérèglement climatique, protéger ses habitants de la pollution de l’air et améliorer leur santé, la Métropole mène une politique forte en faveur des mobilités douces (marche, vélo, transports en commun). L’objectif ? Proposer des trajets rapides, agréables et sécurisés qui permettent à chacun de se passer de sa voiture !

 

Pourquoi ?

 

  • Pour répondre à l’urgence climatique !

Le transport routier est l’activité qui émet le plus d’émissions de gaz à effet de serre, la principale cause du réchauffement climatique. En 2019, le transport routier représentait 31% des émissions françaises dont la moitié sont émises par les voitures particulières !
 

  • Mais aussi pour des enjeux de santé publique !

Chaque année en France, 40 000 personnes meurent prématurément à cause de la pollution de l’air. Dans la Métropole, tous les habitants sont exposés à des concentrations de polluants qui dépassent les recommandations de l’OMS. Se déplacer à vélo ou à pied, c’est améliorer la qualité de l’air mais aussi lutter contre la sédentarité : en faisant plus d'activité physique, on diminue les risques de maladie cardiovasculaires, de diabète ou d’obésité et, en plus, ça fait du bien au moral !
 

 

Comment ? 

Pour faire évoluer les comportements, la Métropole développe des solutions qui permettent de concurrencer la voiture : on se déplace plus vite, on évite les bouchons et c’est moins cher ! L’objectif est aussi d’assurer une égalité entre les territoires pour que chaque habitant de la Métropole ait une alternative à la voiture. Pour relever ces enjeux, la Métropole mène une politique forte en faveur des mobilités douces :

 

 

  • La Métropole déploie un vaste Plan Vélo qui pourrait multiplier par trois le nombre de déplacements à vélo ! Pour y parvenir, elle veut doubler l’ensemble de ces infrastructures cyclables d’ici à 2026. On passerait ainsi de 1 000 km à 2 000 km d’aménagements cyclables dont 250 km de Voies Lyonnaises !
     
  • Pour que ce soit plus agréable de se déplacer à pied, la Métropole mène aussi une politique d’apaisement des circulations et de repartage de l’espace public (piétonisation, sécurisation des abords de places, ajustement des plans de circulation  …).
     
  • Autre instrument de sa politique : la montée en puissance des transports en commun avec la prolongation de la ligne de métro B, le prolongement de la ligne de tramway T6, l’amélioration de la performance du réseau de bus, le développement de l’intermodalité …

 

Chacune de ces solutions nécessite des aménagements et de nouvelles infrastructures (pistes cyclables, station de métro, élargissement des trottoirs …). Et comme ce sont de sacrés changements, dans le paysage mais aussi dans le quotidien, la Métropole organise des concertations pour vous partager les projets et les enrichir avec vos pratiques, vos avis et vos alertes !

 
 

Projets participatifs

Voir tous les projets